Aide médicale à mourir: craignez-vous les dérapages?

Capture d’écran 2015-02-19 à 23.02.07Aide médicale à mourir: craignez-vous les dérapages?

Dr Serge Daneault, médecin spécialisé en soins palliatifs, chercheur et professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, signataire du Collectif de médecins du Refus médical de l’euthanasie, auteur de « Et si mourir s’apprivoisait, Réflexions sur la fin de vie »

Dr Alain Vadeboncoeur, chef du service de médecine d’urgence de l’Institut de cardiologie de Montréal

lien vers l’audiofil de 98.5

Jeudi le 12 février 2015

Bookmarquez le permalien.

One Comment

  1. Je ne veux pas d’aide médicale à mourir, ni maintenue en vie de façon artificielle. Que ma souffrance soit soulagée et que je sois confortable si possible. De plus, si je peux donner un ou des organes, suis tout à fait d’accord; tout est inscrit dans mon testament.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *