Aide médicale à mourir: craignez-vous les dérapages?

Capture d’écran 2015-02-19 à 23.02.07Aide médicale à mourir: craignez-vous les dérapages?

Dr Serge Daneault, médecin spécialisé en soins palliatifs, chercheur et professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, signataire du Collectif de médecins du Refus médical de l’euthanasie, auteur de « Et si mourir s’apprivoisait, Réflexions sur la fin de vie »

Dr Alain Vadeboncoeur, chef du service de médecine d’urgence de l’Institut de cardiologie de Montréal

lien vers l’audiofil de 98.5

Jeudi le 12 février 2015

Un commentaire

  • Je ne veux pas d’aide médicale à mourir, ni maintenue en vie de façon artificielle. Que ma souffrance soit soulagée et que je sois confortable si possible. De plus, si je peux donner un ou des organes, suis tout à fait d’accord; tout est inscrit dans mon testament.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.