Médecins et pharmaceutiques

Capture d’écran 2015-01-03 à 22.25.45Pendant quelques années, j’ai enseigné tous les automnes un sujet un peu difficile à l’Université Laval, dans le cadre du cours MMS3. Il s’agissait de deux heures de cours intitulées: Médecins et pharmaceutiques.

Déjà que les relations entre médecins et pharmaceutiques ne sont pas toujours évidentes, j’essayais de montrer aux étudiants de 2e et 3e années les fondements des liens entre les pharmaceutiques et les médecins, surtout d’un point de vue du marketing et de l’influence énorme sur les habitudes de prescription et le savoir médical.

Bien entendu, tout n’est pas noir en ce domaine, et les compagnies pharmaceutiques ont fait beaucoup pour créer des molécules remarquables. Mais il y a aussi tout l’aspect plus sombre du marketing abusif, de l’influence indue, et même de la naïveté des médecins qui croient échapper à ces outils d’influence pourtant souverains.

C’est la lecture d’un manuel de formation destiné aux pharmaceutiques et traitant en profondeur du marketing qui m’a inspiré pour ce cours, qui soulève parfois quelques passions, sur un sujet qu’il faut absolument aborder avec les étudiants. Je remercie les responsables du cours de m’avoir offert l’opportunité de tenir annuellement cet échange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.