Je ne tuerai plus les patients que j’aiderai à mourir

Au tout début, je m’étais moi-même posé la question : est-ce que j’agirais ? Une réflexion toute personnelle, mais lourde de conséquences. Est-ce que je pousserais le piston de la seringue pour aider un patient à mourir ? J’en étais arrivé à la conclusion que oui, parce que je ne pourrais refuser … …en lire plus