Comment l’urgentiste Patrick Pelloux a vécu le drame de «Charlie Hedbo»

 » «J’ai laissé une partie de moi-même là-bas. Ça fait 25 ans que je fais de la médecine d’urgence. J’ai vu des trucs horribles… Quand je suis arrivé là, je n’ai rien pu faire, j’étais inutile…» Le visage défait, l’air hagard, la voix faible, c’est l’urgentiste français Patrick Pelloux qui … …en lire plus