Engelures et hypothermies: comment les éviter par temps de grand froid

« Quant à nos extrémités (notre peau et nos «appendices» — nez et oreilles), non seulement elles sont plus exposées au froid, mais il faut savoir qu’elles sont «sacrifiées» en cas de baisse de la température centrale, afin de permettre aux organes vitaux de survivre. C’est que le sang, ce vecteur … …en lire plus